Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

En un clin d'œil

  • Un prêt complémentaire à d’autres prêts immobiliers et réglementés
  • Changez le montant de vos mensualités quand vous le voulez
  • Vous ne payez ni intérêt, ni frais de dossier
  • Un prêt d’une durée de 14 à 25 ans

Bon à savoir

Un prêt à taux zéro vient forcément en complément d'autres prêts immobiliers, règlementés ou bancaires.

Pour votre premier rendez-vous, gagnez du temps et venez avec :

  • votre avis d’imposition de deux années en arrière,
  • vos trois derniers bulletins de salaire et ceux de votre conjoint,
  • le prix de votre futur logement et les devis des travaux

Plus d'infos sur le Prêt Primo-Accédants à taux zéro (PTZ)

Le prêt à taux zéro est un prêt réglementé pour vous aider à acheter votre 1ère résidence (2) dans le neuf, l'ancien avec travaux ou votre logement ancien de type HLM vendu par votre bailleur social : un avantage intéressant pour votre l’achat de votre premier logement !

Construction d'une maison, achat d'un appartement neuf sur plan, aménagement de bureaux ou ateliers en habitation, achat d'un logement HLM existant (avec ou sans travaux), achat d'un logement (sous condition de travaux)...

 

Tous ces projets vous donnent accès à un PTZ. Parlons-en !

Qui peut en bénéficier ?

  • Vous, si vous achetez pour la première fois une résidence principale
  • Ou si vous avez été déjà propriétaire il y a plus de deux ans avant cette nouvelle acquisition

Autres précisions importantes :

Vos revenus ne doivent pas dépasser un plafond fixé selon la localisation de votre futur logement et du nombre de personnes qui l’habiteront (Vous trouverez ci-dessous le tableau récapitulatif de ces plafonds). Un seul prêt à taux 0% peut être accordé par foyer.

Un vrai coup de pouce !

Oui, vous pouvez cumuler le PTZ avec d’autres prêts règlementés. Votre conseiller du CMX sera heureux de tout vous expliquer en détail. Appelez-le !

Le montant et la durée d’un Prêt Primo-Accédants à taux zéro. Ils sont calculés en fonction :

  • du nombre de personnes qui occuperont le logement,
  • de la zone géographique du logement,
  • du coût de l'opération,
  • du montant des ressources de l’emprunteur.

Un prêt dont les échéances de remboursement sont constantes

Les modalités de remboursement de ce prêt varient selon vos revenus fiscaux ou selon le coût total de votre achat.

Vous êtes primo-accédant et souhaitez constituer un dossier ? Alors, pour vous faire gagner du temps, préparez déjà les justificatifs de premier achat.

  • Votre bail et l’ensemble de vos quittances de loyer pendant toute la période où vous avez loué un logement,
  • Une attestation sur l’honneur de votre propriétaire où il déclare vous avoir logé (prendre le modèle en annexe de l’arrêté).


Avec cette attestation, votre propriétaire doit fournir une copie de sa pièce d’identité et un extrait cadastral ou un avis de taxe foncière ou encore votre contrat de sous-location signé du propriétaire et de votre loueur.

 

L'acquéreur d'une résidence principale dont les revenus ne dépassent pas un plafond variable en fonction du nombre de personnes destinées à occuper le logement et de sa localisation.

Découvrez ici les plafonds de ressources pour bénéficier du Prêt Primo-Accédants à taux zéro (PTZ)

Pour en savoir plus sur le zonage A, B, C rendez-vous sur http://www.cohesion-territoires.gouv.fr

Le montant et la durée d’un prêt à taux zéro ne peuvent être supérieurs à ceux du ou des autres prêts du projet de financement de l’emprunteur (hors prêt d’une durée inférieure ou égale à 2 ans et prêts relais).